‘La Havane’

Cuba, l’archipel des aventures aquatiques.

L’essor de l’écotourisme a entraîné, outre la prolifération de services et de lieux où pratiquer la randonnée, le VTT, l’escalade ou les sports d’aventure sur la terre ferme, une augmentation considérable du nombre de destinations proposant des sports aquatiques. Et sans aucun doute, Cuba est l’une des plus notables. Les possibilités illimitées que l’île offre aux voyageurs amoureux de la mer et des rivières en ont fait l’un des meilleurs endroits pour s’adonner à la plongée, au snorkeling, à la planche à voile ou à la pêche. Stratégiquement situé à l’entrée du Golfe du Mexique, l’archipel cubain est baigné par…

Cuba, un lieu incontournable

Tout voyageur qui se respecte doit visiter Cuba au moins une fois dans sa vie. Peu importe la période de l’année. Ceci dit, l’automne, l’hiver et le printemps sont les meilleures périodes, il ne fait pas trop chaud et les loisirs y sont un pur plaisir. Tout au long de ses 600 km, on peut toujours profiter du soleil et de la plage. Du littoral. Ses côtes baignées d’une mer cristalline et ses plages de sable blanc dignes d’une carte postale invitent à la baignade, même les plus réticents. À Varadero, sa plus célèbre station balnéaire, vous pourrez pratiquer toute sorte…

Los Cayos, la Cuba encore sauvage

Les cayos de Cuba sont des îles et îlots que l’on peut qualifier de paradisiaques. Des kilomètres et des kilomètres de plages de sable extrêmement fin, presque vierges, pourvus d’infrastructures touristiques qui se sont développées année après année, mais encore bien loin du tourisme de masse. Doté de caractéristiques qui lui sont propres, chaque îlot offre au voyageur la possibilité d’y profiter d’activités particulières. Voici les plus remarquables, offrant le plus d’infrastructures et de possibilités. Cayo Coco Il s’agit du principal îlot de l’archipel de Cuba. Il abrite 360 espèces de plantes et 200 espèces d’animaux, entre oiseaux et reptiles. Ses 22 kilomètres…

El Vedado, le majestueux quartier de La Havane

Considéré de nos jours comme le cœur de la capitale cubaine, le quartier d’El Vedado tire son nom des prohibitions du XVIe siècle interdisant de frayer des chemins dans cette zone impénétrable, couverte de forêts, qui rendait difficile toute attaque à la Villa de San Cristóbal de La Havane (ancien nom de La Havane). Déjà à l’époque de Batista, alors que les dollars des touristes nord-américains coulaient à flots, de grands hôtels dotés de casinos, restaurants, bars et cabaretsfurent construits. Ce quartier est aujourd’hui très commercial et centrique, un lieu de rencontre entre touristes et Cubains, le mieux conservé partant des…

La Havane, le paradis des papilles!

La Havane offre une multitude d’excellentes options gastronomiques. Nous vous proposons donc, dans cet article, une petite sélection des meilleurs restaurants où goûter à la cuisine locale lors de votre séjour dans cette ville merveilleuse. Restaurant La Mina Très bien situé, sur le coin de la Plaza de Armas, il propose de nombreux plats à base d’aliments cubains, notamment les tamales (pâte de farine de maïs enveloppée dans une feuille de maïs) et les haricots noirs accompagnés de riz blanc. Ne manquez pas de goûter aux desserts maison et au délicieux café cubain. Adresse : Obispo 11 jonction Plaza de Armas. Restaurant…

Le grand attachement d’Hemingway à Cuba

Hemingway arriva à Cuba durant la première quinzaine d’avril de l’année 1928. Aux côtés de Pauline Pfeiffer, sa seconde épouse, il y fit escale en direction de Cayo Hueso, où il achèverait L’adieu aux armes. Il y revint en 1932 pour pêcher l’aiguillette dans les eaux cubaines. Il rentra en 1933 et écrivit la première de ses chroniques sur le thème de Cuba. Ceci marquerait le début de son amour pour cette « île [...] longue, belle [et] malheureuse », tel qu’il la décrit dans Les vertes collines d’Afrique. Le séjour de plus de vingt ans de l’écrivain américain Ernest Hemingway à La Havane constitue…

Le cœur de La Havane

Il existe deux types de villes. Celles qui se décrivent en monuments, bâtiments, parcs et grandes œuvres architecturales et artistiques, dans lesquelles les voyageurs se sentent irrémédiablement attirés par la beauté de ses constructions, toujours liées à son histoire chargée d’époques agitées et de grandes passions. Et celles qui, pour en tomber amoureux, pour sentir quelque chose pour elles et leur tomber dans les bras, il en faut plus qu’une simple visite : il faut les vivre. Dans celles-ci, les bâtiments n’attirent pas l’attention pour leur beauté ou la profondeur des œuvres d’art qu’ils renferment, mais pour les anecdotes qui y…

Une balade au cœur de La Habana Vieja

La ville de La Havane dispose de suffisamment d’atouts et de distractions pour convaincre quiconque de réaliser un séjour sur cette île merveilleuse. Aux dizaines de restaurants, bars et discothèques, s’ajoute une vie culturelle extrêmement active, grâce à son impressionnant héritage historique et culturel, dont la plus pure expression est le quartier connu sous le nom de La Habana Vieja (la vieille ville de La Havane), centre historique de la ville. La Habana Vieja constitue le centre colonial la plus intéressant et important de toutes las Caraïbes. En ce sens, elle a été classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO…

Le Fête du Feu de Santiago de Cuba

Caribe_festivalfuego_Cuba

Santiago de Cuba fête son propre carnaval tous les ans, entre le 3 et le 9 juillet. Ces dates sont parfaites pour visiter Santiago de Cuba car, pendant toute cette période, la ville revêt un air de fête. Les plumes, les paillettes, la musique, le rythme et la joie envahissent les rues et les places de Santiago. La Fête du Feu est aussi connue comme le Festival des Caraïbes. Un pays des Caraïbes est choisi tous les ans, en tant qu’invité spécial, et une multitude de danseurs et de musiciens de différents pays autres que Cuba se rassemblent pour que la…

Une partie de poker dans la Havane révolutionnaire

Caribe_Habana_2

  En 1959, durant les derniers jours de la dictature du général Fulgencio Batista, La Havane était le creusé des professionnels du jeu, qui donnaient libre cours à leur talent dans les jeux de cartes. La ville avait vu proliférer les hôtels et s’était remplie de bâtiments de style moderniste, abandonnant le skyline l’Art Nouveau, Art Déco et éclectique qui la caractérisait. Tout avait changé pour faire place aux complexes d’appartements et d’immeubles de bureaux, qui avaient commencé à se multiplier pour recevoir le touriste qui envahissait les plages, les rues et les locaux, afin de se divertir et de profiter…