ESP_Tenerife

On associe généralement Ténériffe à ses superbes plages, mais il ne faut pas tomber dans l’erreur de ne retenir que cela. Ses plages sont magnifiques, sans aucun doute, mais Ténériffe a bien plus à offrir. Elle possède des paysages d’une beauté époustouflante et uniques au monde, un paysage multiple et caractéristique qui constitue une ressource d’une valeur incalculable, aussi bien pour ses habitants que pour les millions de touristes que l’île reçoit chaque année. Et ce n’est pas pour rien !

 

On ne peut pas parler du paysage, d’un paysage de Ténériffe, mais d’une incroyable mosaïque de paysages. En fin de compte, c’est un continent en miniature. Les  raisons expliquant la variété de microclimats sont également à la base de ce fantastique mélange de perspectives, de couleurs, d’arômes, de vues panoramiques différentes qui surprennent à chaque pas lorsque l’on parcourt l’île, en donnant l’impression que, en quelques kilomètres à peine, on a changé de pays, voire de continent.

 

En généralisant beaucoup, on pourrait dire que, du point du vue paysager, Ténériffe se divise en un nord vert, humide, avec une végétation plus luxuriante, et un sud plus sec et ocre, ponctué de plantes adaptées au soleil intense, comme certains types de cactus, chardons, euphorbes… Mais, cela serait simplifier un peu trop.

 

Comme il s’est formé suite à une série de colossales explosions volcaniques, une partie du paysage de l’île peut être décrit comme « lunaire », surtout dans le Parc National du Teide. Il faut d’abord monter jusqu’à Las Cañadas, un trajet qui ne peut se faire qu’en voiture. En suivant la route de montagne, vous arriverez finalement au Parc National, là où vous découvrirez un paysage lunaire à couper le souffle. Tout à coup, où que vous regardiez, vous verrez d’extraordinaires formations rocheuses et un paysage étrange et merveilleux à la fois s’étalera sous vos yeux.

 

Les ravins presque inaccessibles sont étonnamment beaux et étrangers au passage du temps et au monde extérieur, comme celui de l’Infierno. Les plages  sont de sable noir au nord, et plus traditionnellement blond au sud. Sans oublier les palmiers qui scrutent la mer, tout au long de la côte, depuis San Juan de la Rambla jusqu’à la Isla Baja.

Il y a aussi les vallées subtropicales, comme celle de La Orotava, les forêts de pins, et les brumes intermédiaires qui se transforment en un blanc manteau depuis les hauteurs : la mer de nuages.

 

C’est pour cela qu’on ne parle pas du paysage de Ténériffe, mais des paysages de Ténériffe, infinis, contradictoires, captivants.

 

« Si tu souhaites admirer ces paysages incroyables de tes propres yeux, IBEROSTAR Hotels & Resorts compte 7 hôtels sur l’île de Ténériffe. Ces complexes hôteliers de 4 et 5 étoiles, sont situés dans des localités privilégiées de Ténériffe, pratiquement les pieds dans l’eau, dans des zones calmes et reposantes, afin d’offrir à leur hôtes un service parfait et des vacances aux Canaries des plus satisfaisantes. »