MED_ Los hornos de playa de Chave en Cabo Verde

Boa Vista abrite quelques-unes des plus belles plages au monde, dont celle de Praia de Chave. Les eaux cristallines baignent son sable doré qui se mêle aux dunes du désert de l’île. C’est un lieu idyllique pour déconnecter et se détendre et il offre des conditions optimales pour la pratique de sports aquatiques comme la planche à voile, le kite-surf, le snorkeling, la plongée et la pêche.

 

À proximité de cette belle plage se trouvent des ruines partiellement couvertes par le sable dont seule une cheminée de brique émerge à la surface et témoigne d’un passé plus glorieux. Ce sont les fours de Chave.

La céramique est une activité économique qui a marqué l’histoire de l’île de Boa Vista. Elle a été introduite par les esclaves au début du XVIIe siècle. L’existence de quantités inépuisables d’argile, plus précisément dans le village de Rabil, près de la plage de Chave, a facilité le développement de la production artisanale de poterie. En 1895, une manufacture de céramique, connue comme la « Fábrica de Chave », spécialisée dans la production de tuiles, de briques et d’azulejos, s’est installée sur la plage du même nom. Sa production s’exportait principalement vers l’Afrique de l’Ouest et dans le reste des îles du Cap-Vert. Ses produits étaient de grande qualité et l’usine employait des dizaines de travailleurs originaires de Boa Vista et des autres îles. Mais elle a fermé ses portes vers 1928, pour des raisons que ne sont pas encore très claires. La cheminée de l’usine demeure intacte et émerge, imposante, au-dessus des dunes, comme témoignage de cette grande entreprise dont les ruines sont presque entièrement englouties par le sable et comme lieu de mémoire de l’île.

Toutefois, Rabil est le seul endroit de Boa Vista où l’art de la céramique perdure encore. Il est possible de visiter ses ateliers artisanaux et même de participer à un cours de poterie.

 

Viens à Boa Vista, c’est dans ce lieu magique que tu pourras voir comment l’argile prend forme et acquiert toute sa beauté. Avant de déconnecter sur la plage paradisiaque de Chave auprès des ruines de ses fours, cachés sous les dunes de sable.

 

 

« Les hôtels d’IBEROSTAR Hotels & Resorts au Cap-Vert mettent à la disposition des visiteurs les plaisirs exotiques les plus irrésistibles. L’excellente situation de l’hôtel IBEROSTAR Club Boa Vista offre une occasion unique de découvrir sa gastronomie, ses fêtes et sa richesse culturelle. »