MED_La sabrosa gastronomía griega

Il est indéniable que la gastronomie grecque s’appuie sur le régime méditerranéen mais elle possède des influences orientales. En réalité, c’est une gastronomie méditerranéenne fortement marquée par les Balkans, l’Italie et le Moyen-Orient suite aux différentes migrations en temps de guerre. Les matières premières et les produits élaborés en territoire grec sont les ingrédients de base des recettes. Le soin et l’attention apportés à la préparation caractérisent les saveurs traditionnelles de cette gastronomie méditerranéenne. Les champs grecs, jalonnés d’oliviers, de citronniers, de nombreux arbres fruitiers et de potagers, créent un paysage insolite, unique et spécial qui transparaît dans la gastronomie, en ayant pour résultat une cuisine grecque ancienne faisant appel à des méthodes d’élaboration traditionnelles.

Les Grecs préfèrent les plats de viande à ceux à base de poisson, même si ce dernier est très populaire et est cuisiné à la plancha, grillé, frit … dans les multiples tavernes qui jalonnent la côte. L’agneau est la viande la plus prisée. Il n’y a pas de fête ou de cérémonie religieuse digne de ce nom sans un bon rôti d’agneau. Il est préparé en cocotte accompagné de légumes et, lors des principales célébrations, le rôti d’agneau est l’un des plats de prédilection. Les « pilafs » d’agneau sont des préparations à base de viande d’agneau haché servie au centre d’une couronne de riz (« pilaf »).

La viande hachée de bœuf ou de porc est présente dans une multitude de plats pour accompagner les légumes, des plats aromatisés avec une sauce au citron, une sauce « avgolemono » (mélange de citron et d’œuf) ou une sauce tomate épicée à base de coriandre, de poivre et de cumin. Le plat à base de viande hachée par excellence est la « moussaka », un gâteau de forme rectangulaire qui alterne les couches de viande hachée et les aubergines et dont le dessus est gratiné avec du fromage. Et le fromage est précisément un produit très consommé et apprécié en Grèce, et il en existe une infinité de variétés. La feta, le kefalotyri, le kayseri et le mizhitra sont quelques-uns des plus connus.

Si tu te rends en Grèce, il te faut savoir qu’il existe différents types de restaurants. Il y a les tavernes, qui ouvrent le midi et le soir et ne ferment qu’après minuit, où l’on sert toutes sortes de « mezedes », une sélection d’en-cas et de poissons vendus au poids. Les psistarias sont des tavernes spécialisées dans les rôtis et les grillades d’agneau, de poulet et de porc. Les galaktopolias, pour les petits-déjeuners, cafés, pâtisseries et produits laitiers. Les zaharoplastios, qui sont des pâtisseries avec service de bar. Les kafeneios, des cafés principalement fréquentés par des hommes, qui sont le centre de la vie sociale des villages. Et, bien entendu, il y les restaurants classiques où l’on trouve trois types de plats de résistance : les « mayirefta », des plats préparés à l’avance ; les « tsiroras » cuits au barbecue, avec une sous-catégorie, les « stakarvouna » qui signifient « à l’instant » pour les grillades de viande qui sont servies immédiatement, et les poissons. Il est possible de choisir parmi un grand éventail de plats et de vins et il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

 

Le groupe IBEROSTAR Hotels & Resorts possède 2 hôtels en Crète, de 4 et 5 étoiles, avec possibilité d’hébergement en formule Tout Compris. Ces établissements offrent tout ce que les visiteurs recherchent lors de leurs vacances dans l’île grecque : un service gastronomique complet avec des bars et restaurants de toute sorte, un programme d’activités allant de la détente procurée par le spa à l’adrénaline déchargée  par des disciplines comme le ski nautique, en passant par les sports qui peuvent être pratiqués au sein des installations de l’hôtel, comme le tennis. »