BRA_La arquitectura brasileña

Le Brésil est un pays gigantesque et merveilleux où certaines de ses plages, paysages et rythmes musicaux sont des icônes dans le monde entier. Mais il existe un autre aspect qui est tout aussi important : son architecture remarquable.

Les premiers Portugais sont arrivés au Brésil au XVIe siècle, et l’un de leurs principaux soucis a été d’assurer la propriété du territoire, raison pour laquelle ils ont bâti des forteresses et des sanctuaires religieux. Un bon exemple de l’architecture de cette époque-là est le Fort de Santo Antônio da Barra, à Salvador. Il s’agit de la première construction destinée à défendre la ville, bâtie en 1583. Ou le Château Garcia D’Ávila, du XVIe siècle, à Praia do Forte : c’est la seule construction de style médiéval de toute l’Amérique et elle a joué un rôle crucial dans la défense des côtes brésiliennes.

Une fois les Portugais établis sur le territoire, l’architecture coloniale a vu le jour. Il s’agit d’une architecture étrangère adaptée aux moyens et à la climatologie du pays. À l’origine, les façades étaient blanches, avec des couleurs vives utilisées pour les cadres des fenêtres et des portes. Les jésuites, franciscains, carmélites et bénédictins ont amené au Brésil les dernières tendances artistiques en vogue en Europe, principalement le baroque et le rococo. Et la sophistication dans l’art, l’architecture et la décoration ont commencé à abonder dans les églises, couvents et monastères, surtout à Salvador de Bahia, qui a été la première capitale du Brésil de 1549 à 1763. Les différents ordres religieux et les familles les plus aisées et les plus influentes ont fait construire dans le quartier du Pelourinho les plus beaux édifices baroques du Brésil. À l’heure actuelle, il concentre le plus de bâtiments de style colonial de toute l’Amérique du Sud et a été classé au Patrimoine de l’Humanité en 1985. Une balade dans ses ruelles pavées, sur le Largo do Terreiro et sur la Praça Tomé de Souza est incontournable. Tout comme la visite de la petite église du Tiers-Ordre de Saint-François, de style plateresque, et de l’église et du couvent de Saint-François, au remarquable intérieur chargé d’or.

Signalons également pour sa beauté l’architecture coloniale de la localité Paraty, dans la région de Rio de Janeiro.

Le début du XIXe siècle a supposé d’importants changements dans l’histoire de l’architecture brésilienne. Lorsque Napoléon a envahi le Portugal en 1808, la royauté portugaise accompagnée de nombreuses familles nobles s’est enfuie à Río de Janeiro, apportant avec elle sa propre vision esthétique de l’architecture. C’était l’époque du néoclassicisme, où édifices publics et églises ont commencer à prendre des airs d’anciens temples grecs. Rio de Janeiro compte de nombreux exemples de ce style, comme le Musée National et la Santa Casa da Misericórdia.

Au début du XXe siècle, une nouvelle harmonie, composée de différents styles, a gagné en popularité, sous l’influence de Paris et de la Belle Époque. Le Théâtre Amazonas de Manaus, surnommé le joyau de la jungle de la Belle Époque, est une reproduction en miniature de La Scala de Milan, qui a été bâtie sous les tropiques en 1896. Et l’Elevador Lacerda, un chef-d’œuvre de l’Art Déco, a été le premier ascenseur public au monde à voir le jour. Il relie toujours la ville haute de Salvador de Bahia à la ville basse.

Ces styles ont précédé le néocolonial, qui recherchait un style véritablement brésilien dans le passé, et le modernisme brésilien, qui regardait vers l’avenir. Pour ce qui est du modernisme brésilien, il ne faut pas manquer les impressionnants bâtiments de Brasilia, œuvre du grand architecte Oscar Niemeyer.

D’ailleurs, l’une des constructions les plus célèbres et qui fait la fierté de tous les Brésiliens est le Christ Rédempteur, symbole d’amour et appel à la fraternité, situé au sommet du mont Corcovado. De plus, il fait partie des nouvelles 7 merveilles du monde moderne.

 

 

Les hôtels d’IBEROSTAR Hotels & Resorts au Brésil permettent aux touristes de vivre les émotions les plus irrésistibles lors de leurs vacances au Brésil. L’excellente situation des hôtels IBEROSTAR à Salvador de Bahia et le bateau-hôtel Grand Amazon mouillant à Manaus constituent un magnifique point de chute pour découvrir les plus beaux sites du pays. »