ESP_Serra de Tramuntana

La Serra de Tramuntana, inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO, se dresse majestueusement au-dessus de la Méditerranée et protège l’île de la Tramontane, le vent du nord. Ses beaux villages, ses superbes forêts de chênes-verts et de pins, ses oliviers aux tronc noueux et ses impressionnantes montagnes escarpées se détachant sur l’horizon bleu de la mer ont captivé de nombreuses personnes, dont deux personnages illustres, l’archiduc Louis-Salvador d’Autriche et Frédéric Chopin.

·L’archiduc Louis-Salvador d’Autriche découvrit sa magie en 1869, lorsqu’il avait 20 ans, et demanda à l’empereur autrichien l’autorisation de s’installer de manière permanente à Majorque. Il acheta le domaine de Miramar et diverses propriétés entre Valldemossa et Deiá. Il fut séduit par l’île et apprit son dialecte local. Il réalisa une étude de sa flore et de sa faune, de son histoire et de sa culture, laissant un ensemble de neuf volumes intitulé Die Balearen in Wort und Bild (Les îles Baléares, description par le texte et par l’image). Il vécut dans la Serra de Tramuntana jusqu’à ce qu’il tombe gravement malade, et mourut un an plus tard en Bohême. Grâce à lui, une autre noble vint sur l’île : Élisabeth de Bavière, l’impératrice Sissi, qui tomba également sous le charme de la Serra de Tramuntana.

Il est indispensable de se rendre au mirador de Miramar, ancienne propriété de l’archiduc, d’où l’on peut admirer l’un des plus beaux couchers de soleil de l’île.

·Frédéric Chopin est arrivé sur l’île en 1838 pour des raisons de santé, en compagnie de l’écrivain française George Sand, et il finit par s’installer à la Chartreuse de Valldemossa.

Dans une lettre envoyée à un ami, il décrit Majorque de la sorte : « le ciel est turquoise, la mer est bleue, les montagnes sont émeraude. L’air ? Eh bien l’air est tout aussi bleu que le ciel. Le soleil brille toute la journée… Bref, la vie ici est délicieuse ! »

Son état de santé ne s’améliora pas et ni lui ni sa maîtresse ne réussirent à tisser des liens avec les gens du village. Ils finirent par abandonner l’île en 1839.

On peut visiter, dans la Chartreuse, les pièces où séjourna Chopin et voir le piano sur lequel il composa la plupart des 24 préludes op. 28.

Il est impossible de décrire avec des mots ce qu’a de spécial la Serra de Tramuntana et pourquoi elle a subjugué l’archiduc Louis-Salvador et Chopin. La seule manière d’appréhender ses charmes est de la découvrir et de se laisser attraper par son magnétisme.

 

« Les hôtels IBEROSTAR Hotels & Resort à Majorque permettent aux visiteurs de vivre les émotions les plus irrésistibles qui peuvent être ressenties sur la plus grande île des Baléares. L’excellente situation des hôtels IBEROSTAR à Majorque, disséminés sur l’ensemble de l’île, constitue une opportunité unique de découvrir tous ses secrets. »