BRA_La-samba

La samba est le style de musique et de danse le plus populaire du Brésil. Elle est apparue à Rio de Janeiro, même si elle est originaire de Bahia, et s’est développée au point de devenir la forme de musique et de danse par excellence du pays. C’est la base du carnaval de Rio et elle est inscrite dans l’ADN de tous les Brésiliens.

Avec son rythme riche et ses mouvements voluptueux, elle a fait le tour du monde, devenant l’un des styles les plus contagieux et populaires du continent sud-américain.

Elle est née à la fin du XIXe siècle, suite à la migration de Bahia à Rio de Janeiro de descendants d’Africains, qui ont amené avec eux la samba, qui faisait partie de leur culture d’origine.

De fait, les historiens de la musique populaire considèrent la samba de Bahia comme la source principale de la samba de Rio. Les célèbres « tias baianas » ont  joué un rôle fondamental dans les débuts de ce genre musical, surtout jusqu’au milieu des années 1920.

Peu à peu, le rythme a gagné le marché de la musique et s’est popularisé grâce a la radio, jusqu’à son acceptation par la classe moyenne. Dans les années 1930, elle a commencée a être considérée comme faisant partie de la culture officielle du Brésil et a été adoptée par des compositeurs comme Ernesto Nazareth, Noel Rosa et Cartola. Une musique réprimée, considérée comme un art marginal, est devenue un symbole national. Pour les Brésiliens, elle représente le mélange racial et culturel et définit l’identité brésilienne. C’est l’un des grands cadeaux du Brésil  au monde entier.

La samba de Bahia reste l’une des références de la samba nationale, présente dans les œuvres de Dorival Caymmi, João Gilberto et Caetano Veloso, et elle sert de base aux écoles de samba de Bahia et aux nombreux compositeurs de tout le Brésil.

La samba a adopté différents rythmes à mesure qu’elle s’est étendue à l’ensemble du territoire brésilien, ce qui a donné de nouveaux styles musicaux. Parmi les sous-genres dérivés de la samba, on trouve la samba-canção, la bossa nova, la pagode, la samba-enredo, la samba de morro, la samba de partido-alto, la samba-rock et la samba-parcela (caractéristique des carnavals du Brésil).

La samba recôncavo de Bahia a été inscrite au patrimoine culturel du Brésil en 2004 et proclamée Chef-d’œuvre du Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en 2005.

Au Brésil, il existe la journée de la samba, qui se célèbre au niveau national le 2 décembre, et la composition musicale « Na Baixa do Sapateiro » a été créée en l’honneur d’Ary Barroso.

Commence à pratiquer cette danse joyeuse et sensuelle, débute par des pas lents et laisse la cadence s’emparer de ton corps tout entier pour profiter d’un pays qui vit au rythme de la samba.

 

« Un séjour au Brésil ne manque pas de charme. Les plages de sable fin, la richesse naturelle, les carnavals, la grande variété culturelle, la délicieuse gastronomie du pays et, surtout, la gentillesse de ses habitants vous séduiront. Les hôtels d’IBEROSTAR Hotels & Resorts au Brésil permettent aux touristes de vivre les émotions les plus irrésistibles lors de leurs vacances au Brésil. »