BRA_El hermoso Palacio de la Ópera de Manaos

Manaus, cité brésilienne située au cœur de l’Amazonie, est une ville de près de quatre siècles d’histoire dont la période la plus importante correspond à l’époque dite de la « fièvre du caoutchouc », grâce auquel cette agglomération, aujourd’hui l’une des plus touristiques du Brésil, a connu un essor rapide.

Sa situation enviable et stratégique, à la confluence du fleuve Negro et de l’Amazone, a joué un rôle fondamental dans le processus de transformation de ce petit fort portugais en une ville qui ne tarderait pas être surnommée « le Paris des Tropiques ». Mais ce n’est qu’au XIXe siècle que Manaus connaîtrait la prospérité, pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

Parmi les constructions modernes propres à une métropole de notre époque se cachent encore de véritables joyaux de l’architecture coloniale : certains sont magnifiquement restaurés, d’autres dans un tel état de délabrement qu’on dirait qu’ils vont s’écrouler d’un moment à un autre. Mais la sensation générale est la même.

C’est le cas du Théâtre Amazonas, également connu sous le nom de Palais de l’Opéra. Il a été bâti à l’époque glorieuse de l’industrie du caoutchouc et inauguré le 31 décembre 1896. C’est un bâtiment imposant, œuvre de l’architecte italien Celestial Sacardim. Pour réaliser l’ouvrage, les matériels les meilleurs et les plus luxueux ont été utilisés : meubles français, marbre de Carrare, verre de Murano, tuiles d’Alsace, entre autres. Sa coupole est couverte par 36 000 tuiles multicolores vernies.

 

Note cinéphile :ce théâtre apparaît dans le film« Fitzcarraldo » du cinéaste allemand Werner Herzog.

«Iberostar Hotels & Resorts dispose d’un bateau-hôtel de 5 étoiles en formule Tout Compris à Manaus: l’hôtel Iberostar Grand Amazonqui fait escale en différents points de la forêt amazonienne pour réaliser des excursions à bord de petites embarcations et explorer ainsi la luxuriante forêt vierge. Ce bateau-hôtel possède des cabines dotées de tout le confort nécessaire. »