CAR_10 consejos para viajar a Cuba

L’île de Cuba est à la mode. Et ce n’est pas par hasard ! Les derniers événements politiques rendent encore plus attractive l’idée d’aller sur cette grande île. Voici donc quelques conseils pour que ton voyage à Cuba se passe bien.

· Prises de courant : à Cuba, les prises sont de style américain, avec deux broches plates. Cependant, certaines des principales chaînes hôtelières disposent de prises de type européen. Le mieux est d’emporter un adaptateur universel pour éviter les mauvaises surprises.

· Place une trousse de secours dans tes bagages : Si tu vas circuler sur l’île au-delà de La Havane et/ou Varadero, n’oublie pas de mettre dans ta valise ou ton sac à dos tout ce dont tu as besoin, y compris une bonne trousse de secours. Il peut être parfois très difficile d’acheter sur place une simple brosse à dents.

· Mobile : comme Internet laisse beaucoup à désirer (désactive le service de données en itinérance à Cuba, il est inutile et ça te coûterait une fortune), la meilleure option est d’utiliser un mobile avec une carte prépayée auprès d’un opérateur de ton pays d’origine (ou d’un opérateur local) pour appeler ta famille ou envoyer des textos.

· Les pittoresques voitures des années 50 : voir passer les voitures anciennes des années 50 semble génial mais… il te faut savoir qu’elles n’ont pas de ceinture de sécurité ni de climatisation, que les vitres sont généralement cassées, que le moteur crache de la fumée et que les portières s’ouvrent soudainement lorsque le véhicule est en marche. ;-)

· Les meilleurs sites touristiques de La Havane : parmi les meilleures attractions touristiques de La Havane, citons une promenade sur le Malecón, la  Vieille Havane, la propriété d’Hemingway à Finca Vigía et le Musée de la Révolution, où Ronald Reagan et des présidences des Bush sont tournés en ridicule. Quant au Musée National des Beaux-arts, il abrite une impressionnante collection allant des portraits coloniaux à des œuvres de pop art du XXe siècle.

· Le transport sur l’île : le transport est particulièrement compliqué sur l’île. Les réseaux ferroviaires sont presque inexistants ou très anciens et les autocars pour touristes (Viazul) sont rares (sans parler des horaires !). Il existe des taxis partagés dans lesquels plusieurs personnes se mettent d’accord pour se rendre quelque part en partageant les frais. Mais demandez toujours directement au chauffeur de taxi car vous trouverez aussi dans les rues des agents de voyages qui voudront négocier les prix avec vous et qui peuvent vous causer des problèmes…

· Le Tropicana vaut-il la peine ? : le spectacle du Tropicana figure sur la plupart des listes de choses à voir à La Havane. Si le fait de dépenser près de cent dollars pour voir des danseuses portant des robes à paillettes et d’énormes parures sur la tête te semble amusant, vas-y. Sinon, tâche d’assister à une représentation musicale à la Casa de la Música de La Havane. C’est autre chose.

· L’eau toujours en bouteille : en termes d’hygiène, comme dans de nombreux autres pays, fais attention surtout si tu manges à des stands ambulants ou si tu vas dans un paladar (un petit restaurant proposant une cuisine maison). Sinon, tout est adapté et prévu aux touristes si attendus. Cependant, tu devras toujours acheter de l’eau en bouteille (ou boire de l’eau filtrée) si tu ne veux pas avoir de mauvaises surprises (attention aux glaçons, aux sodas et aux cocktails !)

· Le climat : Cuba possède deux saisons : la saison sèche (de novembre à avril) et la pluvieuse (de mai à octobre). Vérifie bien le type de voyage que tu vas faire. Si ton but est de profiter du soleil et de la plage, tiens compte qu’il est possible qu’il pleuve et que cela pourrait un peu gâcher tes vacances. Normalement, les pluies de la saison humide se caractérisent par des trombes tropicales qui cessent au bout de deux heures environ, avant que le soleil ne réapparaisse, mais ce n’est pas toujours le cas. L’île est parfois frappée par des ouragans et des tempêtes tropicales, qui font que la durée des précipitations peut se prolonger. Si tu te rends sur place pendant la saison des pluies, emporte un imperméable.

 

 

« IBEROSTAR Hotels & Resorts possède un grand nombre d’hôtels répartis dans différentes zones de l’île de Cuba. Des destinations les plus connues, comme Varadero, aux zones moins touristiques, mais tout aussi attrayantes, comme Trinidad ou la majestueuse capitale, La Havane. Les alentours de ces hôtels sont magnifiques, avec des plages de sable fin et doré, des zones regorgeant de nature et des monuments très représentatifs de l’histoire de Cuba. »