MED_Trucos para hacer buenas fotos de tus viajes aunque no tengas ni idea

Tu es un vrai désastre lorsque tu prends des photos en général et de tes voyages en particulier ? Tu rentres de voyage avec une irrépressible envie de montrer tes photos et, quand tu les découvres, elles ne ressemblent en rien à ce qui tu espérais ? Ne t’inquiète pas, c’est un problème très commun, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut s’y conformer, n’est-ce pas ? Voici quelques conseils qui, même s’ils ne vont pas faire de nous des photographes du National Geographic, peuvent nous aider à ce que nos photographies de voyages (et les autres aussi) soient un peu plus intéressantes.

1. Photographie ce qui t’intéresse, mais aussi ce qui est insolite, oublie les stéréotypes : oui, c’est  vrai, le Taj Majal est extraordinaire, superbe et impressionnant, mais n’essaie pas de le photographier avec 500 touristes qui passent devant ton objectif. Achète plutôt une belle carte postale et occupe-toi de photographier les vendeurs ambulants aux vêtements de couleurs vives.

2. Choisis le meilleur moment de la journée : normalement, les meilleures heures pour prendre des photos sont celles de la matinée. À ce moment-là, la lumière tombe littéralement et l’éclairage est meilleur. En plus, cela permet d’éviter les ombres et le brouhaha des gens.

3. Essaie différentes perspectives : et si nécessaire, fais des acrobaties ! Joue avec les possibilités qu’offre ton appareil-photo. Tu peux prendre des photos depuis différentes hauteurs, avoir recours à des miroirs ou des reflets, ou photographier un monument depuis un angle moins habituel. Expérimente pour prendre les meilleures photos.

4. Utilise la règle des tiers dans ta composition : la règle des tiers est une simple technique de composition photographique dans laquelle le sujet doit se trouver là où se coupent les lignes marquant les tiers de la photo.

En résumé : au moment de prendre une photo, imagine qu’il y a deux lignes horizontales et deux lignes verticales qui divisent la photo en neuf parties égales. La clé est de situer le protagoniste aux intersections de l’un des neuf morceaux. Ça semble compliqué et idiot, mais ce n’est pas du tout le cas. Essaie et tu verras.

5. La population, toujours la population et encore la population : rien n’est plus parlant que la population d’un pays. Les portraits et les photographies urbaines révèlent un aspect souvent oublié par les touristes :  les habitants et leur quotidien dans la destination visitée. Fais preuve de respect, demande l’autorisation avant de prendre une photo et si on te dit non, n’insiste pas. Certaines cultures sont plus réticentes que d’autres à être prises en photo. En Inde, les gens vont te demander que tu les prennes en photo, mais ne t’attends pas à la même réaction à Londres.

Les voyages comme la photographie ont un point commun : tous deux se perfectionnent avec l’improvisation, la pratique et la spontanéité. N’aie pas peur d’expérimenter lorsque tu prends des photos,  ne t’en tiens pas aux règles, suis ton instinct et profite de ton appareil-photo. Tu verras que tu vas t’améliorer !

 

 

N’oublie pas le plus important : les images les plus marquantes que tu vas conserver de tes voyages sont celles qui seront gravées dans ta mémoire, les expériences vécues, les personnes rencontrées et les choses apprises. Oublie ton appareil-photo l’espace d’un instant et vis ton voyage. C’est le meilleur conseil de tous  ;-)

 

 

« Profitez des plus de 100 hôtels d’IBEROSTAR répartis dans 16 pays à travers le monde. »