MED_Boavista

L’archipel du Cap-Vert, face aux côtes africaines du Sénégal, se compose de dix îles. Personne ne sait d’où lui vient son nom parce que ce n’est pas un cap et il n’y a presque pas de verdure sur aucune des îles, à quelques exceptions près.

Boavista est la plus grande île de l’archipel et a été découverte par les Portugais en 1460 et a initialement reçu le nom de São Cristóvão. Postérieurement, après plus de 150 ans d’oubli, l’île a commencé a être populairement appelée Boa Vista, (belle vue), parce que, parait-il, c’est comme ça que commencèrent à la désigner les marins perdus à cause des alizés, lorsqu’ils l’apercevaient. Boavista compte des plages vierges interminables qui sont une succession infinie de dunes de sable blanc, parsemées de cocotiers et de palmiers, dignes des plus belles cartes postales. . C’est l’île idéale si tu souhaites profiter de la plage et de l’océan en solitaire, car il est impossible, vu ses vastes étendues de sable, que tu aies des voisins de serviette !

Si tu es amateur de planche à voile, tu dois déjà savoir que c’est l’un des lieux les plus intéressants au monde pour s’adonner à ce sport car, à Boavista, l’océan et le vent s’allient pour que tu profites au maximum de ce sport. Les dunes sont aussi l’occasion de parcourir ces plages en quad, une expérience très probablement inoubliable.

En outre, Boavista est le deuxième lieu de l’océan Atlantique, de par son importance, pour la reproduction et la ponte des tortues marines caouanne (caretta caretta). Des excursions organisées permettent de voir comment ces superbes animaux s’extirpent de l’eau et creusent de profonds trous pour y pondre leur œufs.

À la tombée du jour, la vie revient dans les rues de Sal Rei, la capitale de l’île. Les braseros s’allument et les échos de la morna, une sorte de blues cap-verdien né à Boavista, imprègnent la saudade (nostalgie) des îliens et des visiteurs.

Pour l’instant, on peut encore compter sur les doigts d’une seule mains les hôtels que compte l’île. Notre resort IBEROSTAR Club Boa Vista se situe à un mirador naturel exceptionnel, au milieu de la superbe plage de Chaves où viennent chaque année, entre mars et juin, les plus grands cétacés de la planète, les baleines à bosse, accompagnées de leurs baleineaux. Ses deux cents chambres sont distribuées dans un ensemble de villas de couleur pastel, au cœur  d’un jardin exceptionnel planté d’hibiscus, de bougainvillées et de plantes tropicales de toute sorte qui se fond avec le paysage environnant, peuplé de palmiers et d’acacias. Et où la voix mélancolique de Cesária Évora ou celle de l’un de ses brillants inconditionnels est presque toujours présente…

 

Une excursion incontournable : visite le cimetière juif  avec sa chapelle en ruines, puis contourne le massif rocheux appelé Rochinha avant d’atteindre la Côte de Boa Esperança, au nord. Longe alors la plage jusqu’à l’épave du navire espagnol Santa María, qui s’est échoué là en 1968 et n’a pas bougé depuis.

 

« IBEROSTAR Hotels & Resorts possède un luxueux établissement de 5 étoiles à Boavista : l’hôtel IBEROSTAR Club Boa Vista. Cet hôtel, situé à Boavista, vous propose une offre aussi passionnante que délicieuse avec des soins bien-être dans son spa & wellness, une cuisine nationale et internationale, des sports aquatiques et des plages à perte de vue. »