CAR_México_UNESCO

 

Et sincèrement, ça ne nous surprend pas du tout. En effet, grâce aux civilisations les plus sophistiquées qui ont vu le jour dans le pays et ont mis au point des calendriers et des systèmes agricoles complexes, bâti des pyramides, réalisé des codex, et bien d’autres choses encore, il n’est pas étonnant que le Mexique détienne un tel record. Le terme de patrimoine culturel s’applique à une forme de vie particulière, à des aspects qu’ont légués nos ancêtres comme des connaissances, des activités, des langages, des traditions, des légendes, des arts, des jeux, des aspects matériels, etc., qui perdurent. Ils possèdent une valeur esthétique, émotionnelle, identitaire, symbolique dont le sens est significatif pour le groupe et deviennent une référence constituant un patrimoine qui peut être matériel et immatériel.

Le Mexique possède des cités archéologiques classées : Palenque, au Chiapas ; Teotihuacán ; Monte Albán à Oaxaca ; Chichen Itzá au Yucatan ; Tajín, dans l’État de Veracruz ; Uxmal au Yucatan… Des cités coloniales classées : le centre historique de la ville de Mexico et Xochimilco, le centre historique de Oaxaca, le centre historique de Puebla, la ville de Guanajuato et les mines adjacentes…

Biens naturels : Sian Ka’an, à Quintana Roo ; le Sanctuaire d’El Vizcaíno, en Baja California ; les rochers de la Sierra de San Francisco, en Baja California Sur ; les îles et aires protégées du Golfe de Californie…

Paysages : le paysage d’agaves et les anciennes installations industrielles de Tequila.

Itinéraires : les monastères du XVIè siècle sur les pentes des volcans ; les missions franciscaines de la Sierra Gorda, de Querétaro et la Route de l’argent ou Camino Real de Tierra Adentro.

Patrimoine culturel immatériel : fêtes indigènes dédiées aux morts (2003) ; la cérémonie rituelle des Voladores (2009) ; les traditions du peuple otomí-chichimecas de Tolimán et la Peña de Bernal (2009) ; les Parachicos dans la fête traditionnelle à Chiapa de Corzo (2010) ; la pirekua de l’État du Michoacán (2010) ; la gastronomie mexicaine (2010) et la musique à cordes, chant et trompettes (2011).

Outre les biens classés par l’UNESCO, le Mexique possède une infinité de sites idéals pour contribuer au développement d’un tourisme culturel. Tout ceci fait du Mexique un pays digne d’être connu et admiré.

 

« Les hôtels d’IBEROSTAR Hotels & Resorts au Mexique se trouvent dans des sites privilégiés pour permettre à leurs clients de découvrir toutes les qualités du pays : ils se situent à quelques mètres des plages, entourés de nature et à proximité des principaux sites archéologiques. »