BRA_La  espectacular Igreja de Sao Francisco de Pelourinho

Salvador de Bahia, l’ancienne capitale du Brésil, doit une partie de sa célébrité à sa musique, son architecture et sa gastronomie aux influences africaines. Connue comme la « capitale de la joie » en raison de son exubérante semaine de carnaval, Salvador respire la musique et l’art contemporains, conjugués à une architecture qui reste intacte depuis le XVIIe siècle.

Dans le quartier historique de Salvador de Bahia, le Pelourinho, il y a une église à chaque coin de rue, mais si vous voulez n’en voir qu’une seule, ne manquez pas l’Igreja de São Francisco. Elle se trouve sur la Praça José de Anchieta, presque en face de la plus grande, la Sé, au bout du long Cruzeiro de São Francisco. Les riches négociants en sucre commencèrent la construction de cet édifice religieux au début du XVIIIe siècle, et elle dura 66 ans (de 1686 à 1752).

De l’extérieur, c’est déjà un bâtiment qui impressionne (c’est à la fois une église et un couvent franciscain). Sa façade est décorée d’azulejos jaunes et bleus d’origine portugaise qui racontent la légende de la naissance de Saint François et son renoncement aux biens matériels. La nef centrale et le transept forment la croix du Seigneur. La décoration picturale en forme d’étoiles, d’hexagones et d’octogones exalte la Vierge Marie, que les Brésiliens appellent toujours Nossa Senhora. La sacristie abrite 18 huiles qui représentent différents moments de la vie de Saint François.

Outre ses azulejos, cette église baroque de style colonial attire l’attention par ses trois nefs dorées à la feuille d’or. Selon la légende, de 700 à 1000 kilos d’or ont été utilisés pour recouvrir ses murs intérieurs.  Le travail en bois de palissandre de Rio du chœur et des chapelles latérales et le sol en pierre taillée de alcatifa apportée du Portugal suscitent également l’intérêt. Derrière l’autel se trouvent une sculpture moderne (1930) inspirée d’un tableau de Murillo (Saint François d’Assise serrant le Christ crucifié) et un luminaire suspendu en argent de 1758.

Comme je vous dis, si vous séjournez dans cette superbe ville, il serait impardonnable d’oublier de visiter la grande Igreja de São Francisco.

 

Pour reprendre des forces : après une longue journée de promenade dans cette belle ville, rien de tel que de reprendre des forces en mangeant dans l’un des meilleurs endroits de Bahia : SENAC. C’est une école hôtelière située dans une maison ancienne de Pelourinho, où est servi un excellent buffet composé de 40 plats. Vous allez adorer !

 

« IBEROSTAR Hotels & Resorts dispose de 2 complexes de vacances de 5 étoiles en formule Tout Compris à Salvador de Bahia : l’hôtel IBEROSTAR Praia Do Forte et l’hôtel IBEROSTAR Bahía.  Ces deux hôtels sont idéals pour des vacances au Brésil dans un magnifique cadre naturel. »