MED_Fogo

En 1680, une violente éruption rendit un sommet visible à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde au beau milieu de l’Atlantique, donnant ainsi son nom à une île anciennement connue sous celui de São Filipe. C’est ainsi que vit le jour le mythe de Fogo, une île de l’archipel du Cap-Vert, dans le groupe des îles sous le vent, qui s’élève à près de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer à l’imposant Pico do Fogo. Presque toute l’île est un volcan actif dont la dernière éruption remonte à 2014. Il présente une caldeira de 9 km de large avec des parois d’un kilomètre de haut. La caldeira comporte une brèche sur le bord oriental, un énorme pic au centre et sa lave a atteint la côte orientale de l’île par le passé.

Au pied du volcan se trouve la petite localité de Chã das Caldeiras, dont les résidents sont régulièrement évacués lorsque les éruptions menacent. Il s’agit, avec la ville de São Filipe, du point névralgique d’une croissante activité touristique qui tourne autour du volcan, son principal attrait. L’île, reliée au reste du pays grâce à l’Aérodrome de São Filipe et au port de Vale Cavaleiros, se compose de trois communes : São Filipe, Mosteiros et Santa Catarina do Fogo. Elle compte environ 37 000 habitants et son économie, outre le tourisme, se base sur l’agriculture et la pêche, le café et le vin étant les produits les plus importants.

L’espace le plus intéressant de l’île est le Parc Naturel do Fogo, d’une surface de 8 469 hectares, qui englobe le secteur du volcan et la caldeira. Ses paysages lunaires escarpés de couleur noire permettent de découvrir le magnétisme et le mysticisme d’une île unique. Une destination qui, outre son cadre spectaculaire, révèle une grande richesse culturelle qui se mêle au caractère avenant et accueillant de ses habitants. Les plantations, les produits manufacturés en lave et un intéressant héritage folklorique et musical permettent au visiteur de connaître l’idiosyncrasie de ce peuple océanique. La gastronomie du Cap-Vert, quant à elle, présente un mélange de saveurs africaines et portugaises intéressant. Simple mais délicieuse, la cachupa, une sorte de cassoulet à base de maïs, de bacon et de chorizo, est le plat national. Le poisson, le poulet, le porc, le riz et quelques légumes constituent la base de l’alimentation.

En résumé, la singulière orographie de Fogo en fait la destination idéale des amateurs d’aventure et de randonnée. De la petite ville portuaire de São Filipe, avec ses superbes édifices coloniaux, à la plage volcanique de Salina, tout dans cette île s’avère passionnant. Un lieu où la nature démontre sa puissance en nous offrant cette incomparable sensation qui hésite entre attraction et peur.

L’un des plaisirs les plus exquis qu’offre Fogo, et qu’il ne faut pas manquer, est de savourer de délicieuses langoustes grillées arrosées d’un bon vin du terroir.

 

« L’hôtel IBEROSTAR Club Boa Vista est un resort 5 étoiles, en régime Tout Compris, situé au bord de la superbe plage de Chaves, au Cap-Vert. Au cœur d’un cadre d’une beauté incomparable, cet hôtel destiné aux couples et aux familles surprendra les clients avec son offre complète de loisirs pour toutes les tranches d’âge et sa gastronomie digne des palais les plus exigeants. »