MED_cabo-verde

Le Cap-Vert fait partie de ces destinations dans lesquelles le tourisme est actuellement en plein essor. Le voyageur y éprouvera la sensation de se trouver dans un lieu encore inexploré, où les traditions demeurent intactes et les habitants sont capables d’accueillir les visiteurs comme un ami de longue date. Mais cela ne veut pas dire qu’on s’y ennuie. Au contraire, il existe une multitude d’activités à réaliser, surtout en lien avec la mer.

L’une d’elles est la plongée. La température de l’eau y est idéale : 23 ºC en été et 28 ºC en hiver. Elle compte divers points d’immersion adaptés à tous les niveaux, répartis entre les différentes écoles organisant des cours et excursions, qui permettent au voyageur de contempler l’un des fonds marins les plus surprenants du monde. Sur l’île de Sal se trouve, par ailleurs, un lieu immanquable : l’Olho Azul, un orifice de douze mètres de profondeur, à travers lequel on peut voir d’impressionnants reflets bleus créés par le soleil au fond de l’eau à l’heure de midi.

Autres activités possibles : les sports sur planche. Le surf, la planche à voile et le kitesurf ont fait de certaines zones du pays de véritables références pour les communautés de surfeurs du monde entier, notamment en hiver, lorsque le vent souffle plus fortement. Au vu de cet engouement, les habitants ont donc monté des centres de location et des écoles pour tous les niveaux, sur chacune des îles de l’archipel.

L’incroyable faune marine de ces îles permet aussi, outre le fait de pouvoir nager à ses côtés, d’autres possibilités de loisirs. La pêche sportive est devenue, par exemple, l’un de ses principaux attraits. Elle compte, en effet, différents centres organisant des excursions de pêche au marlin, au thon et d’autres espèces. Autre possibilité : l’observation de tortues à Boa Vista. De juillet à janvier, les caretta caretta choisissent les plages de cette île pour y pondre leurs œufs dans le sable, un véritable spectacle de la nature.

Toutefois, le Cap-Vert ne vit pas que de la mer. Faire de la randonnée dans le Parque Natural do Fogo, sur l’île de Fogo, est un plaisir pour tous les amateurs de tourisme vert. Ne manquez pas de grimper au sommet du Pico Pequeno ou du Cha das Caldeiras, un volcan de 500 mètres de diamètre dont la dernière éruption remonte à 1995.

 

Un plat et une boisson : Pour connaître réellement le Cap-Vert, il y a un plat et une boisson à goûter absolument. La cachupa, un plat à base de maïs, viande, saucisses et légumes. On dit d’ailleurs qu’il est possible de connaître le niveau de vie d’une famille en fonction des ingrédients de sa cachupa. En ce qui concerne la boisson, il s’agit du grogue, une eau-de-vie issue de la canne à sucre, distillée avec du rhum, que l’on sert à presque toutes les occasions.

 

« Les hôtels d’IBEROSTAR Hotels & Resorts au Cap-Vert permettent aux visiteurs de découvrir les plaisirs exotiques les plus irrésistibles. L’excellente situation de l’hôtel IBEROSTAR Club Boa Vista offre aux clients la possibilité unique de découvrir sa gastronomie, ses célébrations et sa richesse culturelle. »