Le festivalier fait désormais partie de la culture populaire. Ce terme désigne la personne qui voyage de festival en festival pour ne manquer aucun des grands évènements constituant l’un des meilleurs moyens de voir, sur une courte période, les plus grands artistes mondiaux réunis en un seul et même endroit. À l’heure actuelle, la liste des festivals est presque infinie mais l’un des plus célèbres et reconnus, autant pour les groupes qui s’y donnent rendez-vous que pour l’ambiance et l’organisation, est sans nul doute le Rock In Rio. Né en 1985 dans la ville brésilienne homonyme, il est devenu l’un des évènements musicaux les plus importants du monde et a également parcouru le Portugal et l’Espagne, à cinq et trois reprises respectivement. Cette année, pour la cinquième fois, Rock in Rio regagne sa ville natale.

Avec ses quatre scènes, le festival, qui aura lieu du vendredi 13 au dimanche 22 septembre, permettra aux participants d’assister aux concerts des plus grandes stars de la musique pop rock internationale. Au programme, pour les fans de pop et parmi tant d’autres, Beyoncé, David Guetta, Justin Timberlake et Alicia Keys. Pour les amateurs de musique plus indépendante, Florence & the Machine, Thirty Seconds to Mars et Ben Harper & Charlie Musselwhite, pour n’en citer que quelques-uns. Mais c’est bien sûr grâce au rock que le festival fait honneur à son nom. Living Colour, The Offspring, Marky Ramone et Michale Graves, Metallica, Alice in Chains, Rob Zombie, Bullet for my Valentine, Bon Jovi, Nickelback, Matchbox Twenty, Bruce Springsteen & the E Street Band, Iron Maiden, Sepultura, Slayer et Halloween… ce sont les grands noms que beaucoup aimeraient voir apparaître au programme de leurs événements.

Mais le festival n’en oublie pas pour autant la musique électronique, avec, pour représentants principaux Paul Oakenfold, Gessafelstein, DJ Harvey, Vitalic, Otto Knows et Life is a Loop. Même la Street Dance est mise à l’honneur, sur une scène inspirée de la Culture de la danse des rues, qui fera de Rio le lieu de rendez-vous de la lutte entre les meilleurs groupes du monde dans cette discipline.

Rock in Rio est une légende. En effet, la ville du Rock a accueilli AC/DC, les Smashing Pumpkins, Bob Dylan, Lenny Kravitz, Stevie Wonder, le mythique groupe Queen (l’un des meilleurs disques en direct du groupe est celui de ce festival), Carlos Santana, REM, Neil Young ou encore les Red Hot Chili Peppers. Toutefois, la ville n’est pas seulement connue pour les artistes qui s’y sont arrêtés, mais aussi pour l’une des initiatives les plus importantes en matière de sensibilisation globale de la planète : Pour un monde meilleur. Ce projet a été lancé en 2001 par un simple geste, le silence de 98 millions de personnes, chaînes de télévision et stations de radio, durant trois minutes, pour un monde meilleur. Ainsi, une grande partie de l’argent récolté, plus de 11 millions d’euros jusqu’à présent, a été destiné à aider les endroits qui en ont le plus besoin : plantation de 40 000 arbres, construction d’une école en Tanzanie et d’un centre sanitaire au Brésil, installation de panneaux photovoltaïques et construction de salles sensorielles en vue d’améliorer l’éducation des enfants ayant des besoins particuliers au Portugal ; sans oublier diverses aides à l’éducation et la construction de salles de musique dans les écoles publiques de Rio de Janeiro. En parallèle, les installations du festival se modernisent peu à peu afin de réduire l’impact des émissions de CO2 et un audit compensé de celles-ci est effectué.

Cette année, ce festival légendaire, âgé de 29 ans, reprendra la place qui lui revient dans tous les médias et fera perdurer sa réputation de légende de l’histoire de la musique.

 

« Le Brésil renferme d’innombrables trésors naturels et culturels prêts à être découverts. Les hôtels IBEROSTAR Hotels & Resorts au Brésil offrent le plus grand confort et les services les plus complets pour que tous les membres de la famille puissent profiter au maximum de leur séjour au Brésil. »