Même s’il est vrai que, lorsque l’on fait du tourisme, sortir le soir est quelque peu compliqué, tout le monde a le temps d’aller prendre un verre et, qui sait, peut-être que la soirée s’animera ensuite ! Avant toute chose, il vous faut tenir compte du fait que l’on dîne de bonne heure à Budapest, vers 20h, de sorte que les établissements nocturnes, discothèques, pubs, night-clubs et autres ouvrent à 21 h.

Après le dîner, rien de tel que de profiter des magnifiques vues nocturnes de Budapest. À la tombée de la nuit, l’une des options les plus séduisantes est d’effectuer une croisière sur les eaux du Danube. Le Parlement hongrois ou le château de Buda sont quelques-uns des bâtiments dont la physionomie change complètement sous l’effet des éclairages nocturnes.

Parmi tous les quartiers réputés pour leur vie nocturne, le centre de Buda, lieu où se retrouve l’immense majorité des touristes qui visitent la ville pour la première fois, est sans aucun doute le plus vivant. Une ambiance trépidante règne dans ses multiples terrasses, bars et restaurants qui, au fil de la nuit, deviennent de spectaculaires discothèques. L’un des établissements les plus connus du quartier est le Club Seven, une discothèque très fréquentée où l’on peut danser sur des rythmes dance et funky.

Pour commencer la soirée, les jeunes se donnent généralement rendez-vous sur la place Liszt Ferenc, sur la place Saint-Stéphane ou dans la rue Raday, car c’est là que se trouvent les terrasses et les bars les plus tranquilles de la ville. On peut cependant y trouver des établissements pour tous les goûts, comme des bars tranquilles proposant du jazz en direct ou d’impressionnantes discothèques se caractérisant par l’effervescence qui y règne.

La plupart des bars et discothèques se situent dans de vieilles bâtisses, appelées Ruin pubs (Romkocsma en hongrois) où la façade n’a rien à voir avec ce que vous découvrirez ensuite à l’intérieur, comme le Szimpla Kert, où il y a parfois des concerts de jazz en direct et des expositions ou le Kuplung, à l’ambiance bohème et où l’on peut écouter de la bonne musique. Certains offrent même restauration ou hébergement, comme le Grandio. Depuis le Corvintetö, vous pourrez profiter de l’une des meilleures vues de la ville, tandis qu’au Fogasház, des concerts ont lieu presque tous les jours.

Vous pouvez aussi assister aux spectacles qui se tiennent à l’Opéra de Budapest et dans les théâtres de la ville. Si vous préférez les jeux de hasard et miser de l’argent, les hôtels de luxe situés le long de la rue Dunakorzó disposent de casinos.

Il est impossible de s’ennuyer ou de ne pas savoir que faire à Budapest le soir, car il y a toujours quelque chose de nouveau et de différent.

Et si vous voulez conclure la nuit comme le font les habitants de la ville, le lever du jour est le moment idéal pour se rendre dans l’un des nombreux thermes que compte la capitale hongroise avant d’aller dormir. Une belle façon de terminer la soirée, non ?

« L’excellente situation del’IBEROSTAR Grand Hotel Budapest dans la capitale hongroise offre à ses clients une occasion unique de découvrir la vie nocturne de cette ville connue comme « la perle du Danube » et inscrite au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO. »