Lorsque l’on lit le résumé de Zorba le Grec, ce qui frappe le plus, c’est la définition romantique de son scénario : ce chemin qu’entreprend son protagoniste, interprété par Alan Bates, qui l’amène à cesser d’être un observateur de la vie pour devenir le protagoniste absolu et indiscutable de son existence. Il s’agit d’un romantisme vital, représenté par l’incombustible Zorba d’Anthony Quinn, que beaucoup d’entre nous ont, sans nul doute, souvent cherché pendant leurs vacances.

C’est ce besoin de croquer la vie à pleines dents qui se manifeste après une année entière de travail, de routines, de contraintes, de difficultés ou même de mois de bonheur qui, néanmoins, nécessitent un peu de recul pour être pleinement appréciés. Nous avons tous besoin de mettre un Zorba dans nos vies qui, de temps en temps, nous invite à changer de mentalité et à vivre la vie à cent pour cent.

Et s’il y a bien une musique qui évoque la Grèce, c’est sans nul doute le sirtaki et sa version la plus internationale, celle des deux protagonistes sur la plage à la fin du film, cet « apprends-moi à danser ». Malgré le fait que les images soient en noir et blanc, cette scène du film nous remplit de joie et elle nous donne envie d’attraper une valise et de foncer vers l’aéroport pour sauter dans le premier vol vers la Crète et nous sentir comme eux. Et en plus, il n’est pas nécessaire d’enlever son costume ni de se raser… Tout semble si facile en Crète !

Ses plages de sable blanc, ses petits villages, l’amabilité de ses habitants et sa délicieuse gastronomie nous font oublier que nous sommes sur la plus grande île de Grèce, en plein XXIème siècle, et nous transportent vers des époques passées bien plus calmes, sans le stress que la vie moderne nous impose chaque jour, et nous font nous sentir les maîtres de la Mer Égée.

Mais comme tout ce romantisme vital a aussi ses inconvénients, la Crète compte aussi de splendides hôtels et complexes dotés de tout le confort, pour que notre séjour sur cette île réunisse le meilleur de chacun de ces deux mondes.